La caisse des dépots et le PS

Publié le par borneo

La caisse des dépots et le ps

La Caisse des dépots est un organisme financier un peu particulier.




"Elle assure la centralisation et la gestion financière d’une part substantielle
de l’épargne sur livrets exonérée d’impôt, collectée par l’ensemble des réseaux
bancaires et principalement par les Caisses d’Epargne et La Poste ; fin 2004,
leur encours représentait 225 Md€.

Elle est également le gestionnaire de confiance de fonds protégés par la loi,
tout particulièrement les fonds confiés aux professions juridiques (notaires,
administrateurs et mandataires judiciaires…), mais aussi la trésorerie de la
Sécurité sociale et d’organismes d’intérêt général… Ces dépôts s’élevaient fin
2004 à 48,8 Md€.

Dans le domaine de la retraite, elle gère d’importants régimes publics par
répartition, pour les salariés de l’Etat, des collectivités locales et des
établissements hospitaliers. Ces régimes couvrent près de 7 millions d’actifs,
près de 2,6 millions de pensionnés (1 retraité sur 5) et 70 000 employeurs
publics. Le gouvernement français a élargi récemment cette mission en lui
confiant la gestion du Fonds de réserve pour les retraites (FRR) destiné à
contribuer, à partir de 2020, à l’équilibre du système de retraites par
répartition et celle du nouveau régime additionnel de retraite des
fonctionnaires et la reprise du régime de retraite des Mines."

Le Ps réve d'en faire un nouveau crédit lyonnais. Lorsque le conflit à la SNCM
s'est envenimé nous avons entendu les responsables socialistes proposer
l'entrée de la Caisse des dépots dans le capital en lieu et place des
investisseurs privés sollicités.

Culbuto,le premier secrétaire du PS, c'est par ce sobriquet que l'on désigne
désormais François Hollande chez les grandes gueules de RMC info,, a promis
quant à lui la renationalisation d'EDF à ses troupes. Et voyez vous, il a
pensé à la caisse des dépots pour ce faire.

Pour connaitre la liste du porte feuille futur de la Caisse des dépots sous
administration socialiste, il suffit de recenser tous les canards boiteux que
trainent l'Etat lamentablement (la SNCM n'est pas un cas unique).

Autant le dire, la synthése socialiste a fait pisser de rire tous les
commentateurs politiques. c'était le cas notamment sur la 5 dans l'excellente
émission c'est dans l'air. Roland Cayrol expliquant posément que c'est la
tradition socialiste française de tenir des discours d'ultra gauche sans aucune
conséquence sur la politique appliquée une fois parvenu au pouvoir !

Nos socialistes ne se sont ils pas rendu compte que c'est justement celà dont
les français avaient le plus ras le bol et c'est qui explique la popularité
croissante de Nicolas Sarko ?

Publié dans Politique france

Commenter cet article

Jef 25/11/2005 09:20

Bonjour, il est tout simplement dans la tradition des socialistes de mentir! La grande fracture politique se situe plus entre gauche et droite mais distinctement entre ceux qui ont voté oui au traités constitutionnels et ceux qui ont voté non.
50 années ne me suffiront pas pour oublier les Fabius, Mélenchon, Emmanuelli et autres Besancenot. Ces hommes politiques en fonction de leurs opinions ou leur intérêt carriériste nous ont fait faire un bond prodigieux en arrière. Nous tenions notre primatie européenne! Notre histoire dans l'élaboration du concept et de l'idée européenne ainsi que la densité de notre population nous aurait conféré une immense crédibilité dans l'avènement d'une Europe structurée sur le plan social et international. Mais les hommes dont j'ai cité les noms précédemment portent la responsabilité d'avoir transformé un possible soleil d'Austerlitz en une humiliante et stupide Berezina! Voilà Barnéa la raison pour laquelle j'apprécie votre site, je suis parfaitement d'accord; "oui pour l'Europe"!