Vertus licencieuses et Linux today

Publié le par borneo



Vertus licencieuses et Linux today

Je croyais avoir consacré une note au systéme d'exploitation Linux, à la philosophie de l'Open Source et à la notion du "bien commun" développé par les licences "Creative commons". Ce n'était pas le cas et c'est un éditeur de jeu qui m'y améne.

Linux est un systéme d'exploitation alternatif, développé de façon collaborative, au systéme dit propriétaire que la plupart d'entre nous utilisent à savoir Windows sur PC et Mac OS sur Mac. Il est absolument libre et gratuit, mais vous pouvez choisir d'acheter les services associés que proposent certaines distributions.

J'ai commencé à utiliser Linux à partir de 1997 ou 1998. De façon assez modeste. En utilitaire de récupération des données de mon ordinateur sous windows dont les cratchs étaient réputés.

Par contre, l'abscence de nombreux drivers, la difficulté de configuration et surtout le fait que les jeux commerciaux n'existent pas sur cette plate-forme font que nous continuons a utiliser le systéme d'exploitation Windows de Microsoft de maniére quotidienne à la maison (C'est d'ailleurs Microsoft qui est à l'origine de ces difficultées linuxiennes. Le monopole luttant par les moyens les plus répugnants pour écarter de sa route ce concurrent. Pour ceux qui lisent l'anglais, un parcours sur Groklaw est édifiant. Il est à l'origine de la disparition de Corel Linux et du retournement de Caldera Linux devenu SCO contre la communauté du LIBRE) .

Néanmoins, nous utilisons les logiciels libres comme Firefox, le navigateur d'exception.
et puisque u'un blogeur OVERBLOG a choisi de vous en parler voici un lien vers son site

Nous utilisons également Open Office

Ce temps de l'utilisation de windows touche cependant à sa fin et par la faute même des éditeurs qui ont liés leur sort à ce systéme.

Explication

Notre jeune fille est passionnée par un jeu LES SIMS de l'editeur Electronics Arts.

Nous lui avions acheté successivement au rythme des anniversaires et fêtes les sims 1 ainsi que les divers compléments parus et cette année les SIMS 2. Pour Noël, elle a souhaité parmi ces cadeaux les SIMS 2 academie, et "Nuit de Folie" . Nous avions donc acheté ces compléments que nous tenons cachés au fond d'un placard dans leur emballage de fêtes.

Mais les enfants n'ont pas de patience et notre fille s'est fait préter hier le sims2 academy (bien l'original) par une copine de classe.

Et là Drame.

Impossible d'installer ce jeu sur son ordinateur. Je relis le mode d'emploi, nous ne commettons pas d'erreur.

Nous essayons donc d'installer le SIMS2 puis le complément académie sur mon portable tout récent de deux mois.

Pas plus de succés !

Je surfe donc sur le Net pour vérifier que d'autres n'ont pas connu les mêmes difficultés. effectivement si! Il y a un Patch. Téléchargement du Patch sur le site de l'éditeur ou ma fille s'est enregistrée d'ailleurs préalablement.

Installation du Patch. Que neni, ça ne fonctionne pas, aussi bien sur l'une ou l'autre bécane.

Retour au mode d'emploi qui précise qu'il convient de désactiver à la fois l'antivirus et le Firewall au moment de l'installation. C'est un peu fort de café et je m'y refuse. Mais qui peut résister aux pleurs de son enfant ?
Me voilà donc, désactivant les protections de son ordinateur, le mettant à la merci des pirates pour permettre à Electronics Arts de placer sans doute quelque logiciel espion !

Cependant l'opération ne donne pas de meilleurs résultats.

Retour sur les forums. J'y apprends que le logiciel refuse de s'installer s'il détecte la présence de Nero. NERO est un logiciel de gravure de CD parfaitement légal, et nous en possédons effectivement une version enrégistrée vendu avec le graveur.

Bon, on ne va pas commencer à désinstaller des logiciels et devoir en racheter d'autre pour faire plaisir à Electronics Arts et sa paranoia de la copie illégale.

Retour sur le portable sur lequel sévit comme logiciel de gravure Sonic lié à une gestion affiché des DRM. Mais je me refuse en tout état de cause sur mon propre PC a désactiver les protections qui y figurent. Antivirus, firewall et spybot.

L'installation ne prend pas. Encore plus stupide pour EA, la quéte de forums en forums finit par nous diriger vers des "Craks". Mais ce n'est pas notre volonté de recourir à un crack qui est peut-être voir sans doute un virus ou un Trojan pour utiliser un logiciel  réguliérement acheté.

C'est pourquoi demain, nous rapporterons au vendeur les CD de complément au SIMS2, toujours dans leur emballage et nous avons passés la soirée à négocier un cadeau de Noël alternatif.

J'ai dit, à propos de la future loi scélérate, que les DRM finiraient par tuer cette industrie. Nous y voilà plutôt que prévu. Et si désormais, on ne peut plus jouer au SIMS2, tout au moins au dernier complément paru et aux autres titres récents du marché, la nécéssité d'utiliser Windows disparait elle
aussi !

Du coup, je décide de télécharger un Live CD de Linux. En fait, j'en télécharge 4 car je sais qu'à cause des drivers les problémes d'installation sont au moins aussi compliqués que l'installation d'un jeu protégé de maniére paranoïde.

UBUNTU, UBUNTU 64 (pour le portable Turion 64), MEPIS, KNOPIX.

Ben résultat, pas bon, hélas. Seul Knopix accepte de s'installer sans broncher sur un troisiéme PC ancien a base de K6 3. Forum divers, je vois bien qu'il pourrait y avoir des solutions.

 Malheureusement, elles concernent d'autres distributions que celles que j'ai choisies. Et des portables d'autres marques de configuration similaire (?) au mien. De plus, elles supposent l'édition de script, avec le clavier anglais c'est coton, de téléchargements complémentaires, d'installation en ligne de commande. Des soluces pour GEEK avancé.

Il existe plus de 100 versions de Linux référencées sur Distro Watch. Celà ne réprésente qu'une fraction de la réalité. En fait dés que les développeurs se comptent plus d'une dizaine, ils ne tardent pas à scissioner.

Une poignée de distribs suffiraient amplement mais qui seraient déclinées en 100 versions si nécéssaire pour coller à la variéte des configurations du marché. C'est possible puisque des solutions ont été trouvées et sont disponibles sur les Forums. Celà suppose que 400 développeurs possédant des configurations diverses parviennent à collaborer sans heurts. Quel défi ! En attendant la version de Knopix en français s'appelle Kaela. C'est la plus facile d'accés pour un débutant. Vous la trouverez.

Bon comme l'article est trop long, je reviendrai sur la question des licences dans un prochain article et sur Linux également.

PS: Le site Linux incontournable en français est ici











Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article