Borneo tu es trop sexy, tu as comblé le trou de la sécu !

Publié le par borneo



Je vous parlais de l'économie informelle dans une note précédente, on m'a objecté que nos gouvernements avaient inventés deux mesures. Le chéque emploi et la micro-entreprise.

Et il est vrai que ce sont deux mesures de qualité.

Mais mon propos est de gommer la différence entre l'entrepreneur et le salarié. Et voici ma proposition Permettre à chaque salarié de cotiser par l'intermédiaire de son employeur volontairement pour un montant de 12% de plus aux prélévements sociaux. En échange, le salarié recevrait un certificat de droit au travail libre accessoire pour un montant égal à 60 % de son salaire.

Idem pour les chomeurs indemnisés, idem pour les retraités qui pourront dépanner en couture, repassage, lavage les jeunes méres de famille débordées au travail.

Une légalisation du travail dit au noir individuel.

Pas de TVA. La micro entreprise fonctionne d'ailleurs en franchise de TVA. Pas de déduction fiscale non plus pour l'employeur.

Economie pour l'Etat sur les compléments fiscaux versés au bas salaire.

Simplification pour l'employeur. Il lui suffit de noter le numéro du certificat présenté par "le coup de main" . Liberté de négociation préservée pour les deux parties quand au montant de la rénumération pour le service rendu.

Ainsi, plus besoin de plombier polonais pour changer le joint du robinet de jardin, le voisin s'en charge en toute légalité. Plus besoin non plus de multiplier les associations d'insertion, chacun peut proposer ses services à son entourage en toute légalité.

Les inspecteurs du travail peuvent donc exercer leur controle là ou le travail au noir fait vraiment mal, sur les vrais chantiers.

Mais les artisans ? Soufriront-ils de cette concurrence ?

Il y a longtemps que les artisans ne se déplacent plus pour aller changer une ampoule placée au dessus de la porte de la grange "chez la vieille". Ou alors le prix en est prohibitif. Ou alors c'est gratuit mais on ne les revoie pas de si tôt. C'est le type même de demande qui fâche.

La télé en panne: Nous avions une TV récente de 5 ans 70 cm tombée en panne. Appel des 2 artisans installés du cru "c'est moi qui vous l'ai vendu?" "allez voir ailleurs". transport donc de la TV vers le SAV de la grande surface. "Vous payez 90 €uros pour le devis" déductile des travaux si vous les accepter sinon c'est perdu. Retour à la maison avec passage par le centre de collecte des déchets. Va savoir, c'était sans doute juste un fusible ou condo. Comme on a 2 tv , on ne l'a pas remplacé. Voilà du travail informel qu'il convient de légaliser selon moi.

Et le chéque emploi. Il correspond à un service régulier et permanent. Il donne lieu par ailleurs à déduction fiscale les deux mesures ne se recouperont que trés partiellement. Au contraire Le travail libre individuel se définit par un coup de main occasionel.

Et pour les salariés ? Les patrons devront payer plus largement les heures supplémentaires pour les dissuader d'aller bricoler pour leur propre compte ou embaucher. Que du bon !

Publié dans Politique france

Commenter cet article