Que faire de la Constitution Européenne ?

Publié le par borneo

La Constitution européenne va être évaluée au cours de la Présidence autrichienne.

Quelles sont les Options ?

Attendre que le contexte politique s'améliore : Position de Barroso.
aprés l'élection de 2007, la France ou les Pays bas seront susceptibles de revoter.

Option assez hasardeuse : "La Présidente Ségoléne Royal" (sic) ne sera sans doute pas tentée de faire exploser sa majorité sitôt élue.

"Le Président Sarkosy" préférent les négociations à l'ancienne entre chefs d'état (voir article précédent) que le pouvoir partagé avec le Parlement européen et une commission renforcée.

Adopter les mesures "techniques" indispensables de la Constitution. Le dépecage "a minima" selon Chirac. Fermement combattu par Angela Merkel pour qui le texte est un "TOUT".

La rénégociation : Les Pays Bas ayant déclarés morte la Constitution Européenne,  la  renégociation  s'impose.   Mais  ce Pays se contenterait du statut quo. et proclame un moratoire de 6 mois minimum.

L'Europe à Géométrie variable. Fermement refusée par la Présidence Autrichienne.

Pourtant, il est bon de le rappeler :  PERSONNE  n'imaginait  réellement que  la totalité des  partenaires européens  adopteraient la Constitution.
 Il sera  encore  plus difficile  de  les réunir sur autre chose  qu'un  plan B  du pauvre  dont  l'essentiel  se résumerait à ceci  "nous renonçons à une Constitution européenne".

C'est donc plus sur la possibilité de permettre à ceux des pays ayant adopté la Constitution de la mettre en vigueur que devraient s'attacher les négociateurs.

Si on y regarde de prés, la Suisse est dans l'Europe, mais sans participer aux organes de décisions. Donc tous les statuts semblent possibles, au même titre que les Provinces espagnoles ont chacune un statut propre. Catalogne, Pays Basque, etc..

Il suffit que les députés français quittent l'hémicycle européen pour les questions que la France a rejetée à travers son refus de la Constitution. Encore une fois, Il n'y a pas de députés suisses mais pourtant, ils reprennent l'essentiel des décisions européennes, aprés négociation avec la Commission.
Ainsi le temps "européen" de chacun n'est pas le méme. L'Angleterre mettra sans doute autant de temps à adopter l'Euro si elle le fait jamais , qu'elle en aura mis à peser en kilogramme.

Commenter cet article

jaures-pas-torreton 18/01/2006 06:18

Que faire de la constitution européenne ?
ben te la tailler en pointe et te la mettre où je pense serait un bon début
salutation

JFdP 15/01/2006 17:19

Reste l'occasion manquée! Plaie incicatrisable à mes yeux. J'ignore ce que feront nos gouvernants (européens) mais l'union et une solide constitution reste indispensable.Merci pour ta petite visite (Trop rare) et pour ton agréable commentaire.

borneo 17/01/2006 17:06

Merçi a tous deux de vos commentaires. Quand je viens rédiger un article, je manques rarement de faire une visite à mes meilleurs amis bloggeurs. Mais le temps manquent parfois..

gentle13 13/01/2006 09:45

bonjour, merci de ta visite sur mon site, l'union fait la force oui à l'Europe mais une Europe unie dans la plus totale égalité, pas de dispersion ni de compromis, chacun des pays membres doit avoir son mot à dire.
 
Amicalement
Paul