La belle histoire des Atlas historiques

Publié le par borneo


J'ai toujours prés de moi un atlas historique;  en réalité deux ,  le  Georges  Duby  qui prétend  proposer  l'histoire du  Monde  en 317 cartes  et  une version traduite de l'atlas historique "de l'apparition de l'homme sur la terre à l'ére atomique" d'origine allemande et dont les auteurs sont Werner Hilgeman et Hermann Kinder (dont provient le scan au titre du droit de citation)

Et subitement, je me suis rendu compte combien ces ouvrages étaient trompeurs. Il n'y a pas 317 cartes, mais une seule !

Une seule carte,  une seule et unique représentant  la géographie  telle  que nous la connaissons, telle  que  les enfants  du  primaire  pourrait  presque la dessiner  qui sert  de support  aux dessins  des  grandes  migrations, aux frontiéres des empires, aux batailles homériques.

Bien plus les fleuves et riviéres sont le plus souvent négligés.

Or bien évidemment, au cours des siécles le climat a changé, la géographie a changée, les routes, le plus souvent fluvialles que pouvaient emprunter les marchandises et les troupes armées s'en sont trouvées modifiées.

Il faudrait  donc commencer par tenter d'établir des cartes géographiques reconstitués à partir des données climatiques et archéologiques, inscrire les volcans en activité, signaler les tremblements de terre. Et marquer chaque fois la limite des terres connues par les contemporains.
il faudrait aussi marquer qui utilisait la roue, le cheval, le dromadaire,l'éléphant ou l'âne. En un mot d'ou provenaient et par ou sont passés les éléphants d'Hannibal !
Et voici et voilou pourquoi, sans doute, l'homme africain ne fut pas d'aprés le penseur  de l'Elysée acteur de sa propre Histoire !

Publié dans Culture

Commenter cet article