Elections américaines: vers une triangulaire Clinton Mac Cain Obama ?

Publié le par borneo

Désormais le maintien dans la course d'hillary Clinton dans la primaire démocrate qu'elle ne peut gagner ne signifie qu'une chose, nous allons vers une élection triangulaire aux USA.

La sénatrice de New York conteste les régles établies de ces primaires qui font de maniére absolu de Barack Obama le candidat du parti démocrate.

Ainsi, elle se targue des votes en sa faveur dans deux états, la Floride et le Michigan ou ses adversaires  ont refusés  de  mener campagne  conformément aux régles du  parti démocrate  qui  avait refusé  d'avaliser  le  déplacement  de la date  de ces primaires.

Son maintien dans la course s'appuyant sur  une campagne de messages totalement négatifs empruntés à la droite ou les allusions racistes, le surf sur les imputations de l'extrémé droite américaine assimilant Obama a Ben Laden et insinuant qu'il serait un musulman dissimulé, ne laissent guére de doute, Hillary Clinton est désormais candidate à l'élection présidentielle et non à la nomination démocrate. (son dernier clip "de la peur", emprunté à la stratégie de karl Rove, le conseiller diabolique des campagnes Bush,  mettant en scéne Ben Laden  est révélateur à cet égard).

Bill Clinton avait du son élection a une telle triangulaire qui avait vu le candidat indépendant Ross Perot entamé le potentiel électoral du candidat républicain. Jusqu'au mois d'Aout, la candidate va s'efforcer de faire passer le candidat officiel du parti démocrate pour un otage des "liberaux" et sa candidature pour une candidature "ethnique".

Le candidat républicain Mac Cain outre son âge et son incompétence notoire, il confond toujours shittes et sunnites, ne receuille pas les suffrages de la droite évangélique. Hillary peut tout a fait imaginer gagner une triangulaire, sachant qu'elle est la candidate des Lobbies les plus influents.
Le ticket de réve l'associant comme vice présidente au candidat en tête ne saurait la satisfaire. De toute façon,  la dureté de sa campagne à l'egard de son  compétiteur  a plombé sans doute définitivement cette hypothése.

Chaque jour, elle conteste un peu plus la régle du jeu du parti démocrate de façon à pouvoir légitimer le maintien de sa candidature.

Les commentateurs politiques US n'imaginent pas encore ce scénario. Mais pour ma part, Je miserai bien quelques dollars, certes dévalués sur cette issue.

 

Publié dans mondialisation

Commenter cet article