L'entreprise citoyenne et le CPE

Publié le par borneo

                   Vous le savez la détestation que je professe pour des slogans comme "La Vrai gauche", la "Vrai droite", qui comme le morceau de la "Vrai Croix du Christ" ne masque que de la fabrication marketing.
                L'entreprise citoyenne est une image récurrente qui pour l'heure ne recouvre pas grand chose. Un slogan. Quelqu'un de libéral remarquant que l'entreprise avait pour objet de faire du profit, son côté citoyen ne pouvait être que marginal.

                Pourtant, il serait temps de donner corps à ce concept. Une entreprise citoyenne par son action économise la dépense sociale que doit consentir la collectivité. Par exemple, une entreprise qui souscrit à une mutuelle de groupe pour son personnel, économise les dotations financiéres que consent la collectivité à la CMU.
                Une société qui pratique un recrutement équilibré sociologiquement contribue à la Paix des banlieux. Une société qui organise les horaires du personnel de tel façon qu'ils ne viennent pas en surcharge lors des pointes de transport urbain participe aux économies d'energie.

                Pourtant, cette société là paiera le même montant d'impôt qu'une autre totalement indifférente à son environnement. L'irlande qui pratique l'impôt sur les sociétés le plus faible d'Europe a connu une croissance soutenu et les salaires y sont désormais supérieurs aux notres. L'enseignement est de qualité. Les entreprises participent a ce développement et en prennent une partie à leurs charges.

                A mon sens, une société qui a un comportement cotoyen ne devrait pas payer plus d'impôt qu'en Irlande. Si son action permet de réduire la dépense publique. Que devrait-on mettre dans le statut ?

                L'attitude de l'entreprise a l'égard de l'équilibre sociologique
                L'action de l'entreprise dans le domaine de la formation et de l'ascenceur social.
                L'action dans le domaine de la sécurité et de la santé des personnels     
                L'action dans les domaines de l'environnement
                L'action dans l'équité salariale, dans la politique de participation.

                Ainsi, l'actionnaire aurait le choix du montant de son impôt final au regard de l'utilité sociale de son entreprise. Faible comme en Irlande, en se fixant des objectifs ambitieux, élevés comme actuellement en laissant aux seules collectivités le soin de financer le cout de son indifférence aux défis communs.

Commenter cet article