Reims le parti socialiste a trouvé sa Christine Boutin-Aubry

Publié le par borneo

               C'était évident comme le nez au milieu de la figure. Cette image s'imposait jour aprés jour, mais l'intervention de Christine Aubry-Boutin devant les délégués du congrès de Reims est venu confirmer cette conviction.
                   Nous avons là l'expression de l'orthodoxie une et indivisible.
Ce qui fait le bon catholique c'est la soumission papale et le refus obstiné du droit des femmes à décider de la vie qu'elle donne. Ce qui fait le bon socialiste selon Martine c'est la reconnaissance des 35 heures et l'Anathème lancé en direction des centristes.
                         J'ai souvent évoqué cette question obsédente du croyant, du Vrai Croyant, c'est le nom d'une secte orthodoxe russe (Vieux croyant plus précisémment qui refusait la réforme du signe de la croix !), qui ne cesse de douter de la foi de son entourage. C'est à ce grand  jeu de l'Anathème que se seront livrés un week-end durant les camarades.
                    En premier lieu, ce fut le sénateur Mélanchon qui ne songe pas à remettre son siége à la disposition du parti qu'il déserte qui proclama la dérive droitiére funeste.
                    Monsieur Hamon vint jurer de  sa virginité, le viel ermite des landes  à son côté Cette authenticité proclamée ne le conduisant pas toutefois à rendre au congrés les mandats qu'il doit aux déserteurs.
Plus tu tiens d'Anathèmes dans ton carquoi plus tu es de gauche. Et a ce jeu c'est la dame patronesse du Befroi qui fait en définitive un tabac
dans la maitrise des excomunications. Le parti de la vrai rose tient sa Boutin.

 Ah ça ira !

Pour mémoire faisons le point sur les trois motions authentiquement de gauche du front TSS:

Le club de l'expérience (certains oseraient des "has been") sous la houlette de l'organisateur de la candidature de Paris aux jeux Olympiques au son d'Edith Piaf et de Charles Trenet : Delanoe himself
avec des vrais morceaux de la vrai croix socialiste: Jospin, Rocard, Hollande, Djack Lang et l'expulsé du courant DSK, Moscovici.
Saluez les artistes. Pour eux, une seule bonne nouvelle: on annonce le retour de Rika Zaraï !

Le syndicat des ambitions échouées avec mémère Martine à la baguette:
Le noniste Fabius y cotoie les Strauss Kahniens dans l'harmonie avec la girouette Montebourg comme arbitre des élégances. Discours langue de bois garantis, ils n'ont que ça en commun. Musique: l'opportuniste de Jacques Dutronc "je retourne ma veste"

MAJ3: ces alliés voteront Hamon secrétement pour ne pas ouvrir la voie à une compétitrice à la présidentielle. ! Sa victoire serait celle de la régression. Imaginez une majorité Rocard, Fabius, DSK, Jospin:
 La direction du parti socialiste siége à la maison de retraite !

Les Léninistes de la social démocratie. avec le petit jeune apparachik qui monte sous la statut du commandeur Emmanuelli. Le seul programme effectivement union de la gauche, le seul programme qui ne peut s'appliquer à l'heure de la mondialisation qu'en quittant l'Europe et en fermant les frontiéres. Programme productiviste, bien que Larroutourou l'aie rejoint, bravo la cohérence, sans une trace, même infime d'écologie. Les seuls qui doivent encore savoir entonner "rouge du sang de l'ouvrier". Compatibles avec Besancenot

Maj3: C'est l'outsider dont je tiens le pari qu'il battra mémère Aubry pour la deuxième place.  Il représente la rénovation par la gauche et c'est la seule réelle alternative à Ségolène

De cet attelage improbable devrait naitre la majorité du renouveau socialiste !

de l'Air !!!!!!

PS: DJack est chez Aubry, on s'y perd
PS2: la foi c'est le doute des autres !

 

Commenter cet article