Vol d'une élection sous caméra au PS

Publié le par borneo

Le feuilleton du Congrés socialiste s'achève dans la crapulerie par l'élection de Martine Aubry dans le trucage et les méthodes que Ségolène Royal dénonçait.

Alors que dans toutes les fédérations, les électeurs de Benoit Hamon ont reportés leurs votes 2/3, 1/3 les fédérations du Nord de Martine Aubry et de Seine Maritime de Laurent Fabius ont vu un report quasi total vers la candidate du TSS.


le premier secrétaire du Nord qui venait de se faire réelire aprés avoir fait invalider la candidature de son seul opposant est venu devant les caméras faire l'article de son trucage !

ci dessous deux complices bien connus dans le milieu des coups bas politiques














































Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Boris Yarko 22/11/2008 11:42

Visiblement, la fraude au PS est grave quand elle touche Ségolène Royal, mais elle ne l'était pas quand elle frappait l'aile gauche du parti... notamment au congrès du Mans où la motion majoritaire (Aubry, Royal, Delanoë) parvint à faire miraculeusement 52% grâce aux grosses fédérations incriminées aujourd'hui (Nord, Pas de Calais, Bouches du Rhône, Hérault...).
Cela me rappelle une histoire de paille et de poutre...
 

borneo 22/11/2008 15:23



Mais la fraude est grave dans tous les cas !


Il est absolument inadmissible de constater des votes staliniens à 70, 80 voir 90 % d'un bord ou de l'autre !