La France récupére un parti bolchévique ! Quel avenir pour vos désirs ?

Publié le par borneo

Quelle va être la stratégie des putschistes du NPA (nouveau Parti d'apparatchiks) ou du PSS parti des socialistes sectaires dans les mois à venir ?

Observons qu'ils ont la caisse. C'était l'objectif. Priver tout représentant de la motion majoritaire du droit de se déplacer pour tenir meeting avec indemnités.

Mais ils ne vont pas s'en tenir là.

Ils se doivent comme tout bon Bolchevik exclure d'ici à un an Ségolène Royal de préférence seule ou l'ensemble de ceux qui l'accompagnent, les Menchéviks.

En effet au sein du parti représentant le choix de 50% des militants face à deux voire trois présidentiables, ils ne peuvent se permettre de la voir participer aux primaires.
 Mais d'ici là, Sarkosy en bon partenaire aura fusionné l'Aquitaine et le Poitou Charentes pour priver la candidate de son mandat local.

Une fois exclue, Ségolène sera tentée de se présenter de façon autonome pour exister ( sans financement et avec un accès réduit aux médias sur la base du nombre d'élus) ce qui la ferait partager avec Bayrou les voies des modérés.


Ce qui laisse une chance au candidat des Bolchos, même avec un tout petit score de parvenir au second tour.

Le seul avenir réside de fait dans la création avec les écolos d'un grand pôle alternatif capable de disputer au PS le leadership de l'opposition. La liste Europe-Ecologie a fait la preuve de son ouverture d'Esprit, rassemblant de José Bové au verts et à Nicolas Hulôt, discutant même avec Cap 21 qui a choisi de rester au sein du Modem. Un grand parti de gauche ne peut-être un parti sectaire, mais au contraire un parti qui accepte de débattre de tous les sujets. Le terme même de parti devrait être banni. c'est un mouvement , un rassemblement et une dynamique qu'il convient de formenter.

 Mais il faudra assurément que Royal renonce à ses propres ambitions. J'ai le sentiment qu'elle y est préte, son ambition première étant assurément la rénovation du parti socialiste et de la gauche.

Réfléchissez Désireux d'Avenir, mais faites vite, le temps joue contre vous.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

borneo 07/12/2008 22:37

Les verts ont connu leurs périodes hyper sectaires. Je pense que le fait même de l'existence de l'appel Europe-écologie montre le chemin parcouru. Il ne s'agit pas de noyer les différences des uns et des autres, mais d'enrichir le débat, il ne s'agit pas de combattre le parti socialiste mais de permettre sa transformation.Enfin et maheureusement parce que la politique a pour enjeu le pouvoir nous serons toujours confrontés aux pratiques que tu as connu, Achim. C'est pourquoi nous devons placer notre ethique comme condition première.

seveg 07/12/2008 22:20

Pas mal. J'y suis tout à fait prêt. J'hésitais entre Royal et Voynet en 2007. J'avous que le programme des Verts me plaisait encore plus.

Achim 07/12/2008 21:50

Bonjour,Je viens de rejoindre votre communauté , et voila  déjà  dans le vif du suejet. Je suis agréablement surpris de tomber sur des gens comme vous, avec lesquels je  suis apparament à 98 % sur la même longeur d'onde: écolo, mais pas sectaire (exclus des Verts pour flirt avec le modem, j'ai rejoint CAP 21, car Corinne Lepage est une écologiste intègre) anti Sarko, très européen ( je suis né en Allemagne  , bilingue et j'ai toujours été assez fan de  DCB) J'ai voté oui au réferendum sur le TCE, ce qui a été le point de rupture avec pas mal d'anciens "camarades". J'étais signataire de la première heure de "sauvons l'Europe".Maintenant je me bats un peu au quotidien, sur mon blog entre autre, avec humour et sarcasme, l'ironie du désespoir, observateur amusé, pessimiste gai ... A propos du PS que j'ai faillie rejoindre après avoir été viré des Verts: je dis "ouf" de ne pas l'avoir fait; ce parti est dans le petrin, j'en suis  triste; mais va falloir qu'il evolu enfin en un vrai parti socialdémocrate et qu'en même temps il se débarrasse de ses pratiques internes de clans quasi mafieux (pour ce qui est des Bouches du Rhône), de ses pontes locaux (Georges Freche soutenu par Ségolène, cela m'interpelle !)

borneo 07/12/2008 21:37

Oui, ils ont juste une logique d'apparachiks. La ligne politique c'est pour la galerie. DSK et Emmanuelli, Delanoé et Fabius c'est du n'importe quoi.

Zgur 07/12/2008 20:19

SalutEnfin quelqu'un qui parle des vrais enjeux de ces élections pas plus truquées que les précédentes (mais pas moins) : les picaillons, les brouzoufs, l'artiche, le flouze.Toutte l'oseille et les appareils nécessaires et obligatoires (investitures dur parti) pour faire campagne sous la cinquième république.Le reste, les convictions, tout ça, leur passe au second rangArf !Zgur