Halte au massacre à Gaza, liberté pour la Palestine

Publié le par borneo

L'offensive menée par les forces israéliennes à Gaza présentait ce soir un bilan de 300 morts et plus de 640 blessés que ne pouvaient secourir l'assistance médicale venue d'Egypte bloquée à la frontière

Le pretexte de cette attaque, la plus meurtrière depuis 1967 nous dit 20 minutes serait le refus du Hamas de proroger la trève et des tirs de Roquettes. On  apprend qu'en réalitè  cette opération militaire est préparée depuis 6 mois.

Il était évident que le Hamas ne pouvait accepter le diktat d'une trève dans le blocus qui est imposé aux palestiniens qui vivent aujourd'hui au bord de la famine.

Une nouvelle guerre qui comme par hasard aura été programmée pour précéder l'entrée en fonction du nouveau président américain. Certes nul ne pouvait prévoir qui de Mac Cain ou d'Obama serait élu, mais on pouvait imaginer que ce président mettrait un peu plus de force de conviction en faveur d'une paix juste et durable, c'est à dire une solution qui impose à Israel l'abondon des colonies de Cisjordanie et l'annexion totale de Jérusalem.

En rendant la Paix impossible, non seulement nos stratèges s'assurent lors des prochaines élections à la knesset d'une majoritè suffisament belliciste pour refuser d'avaliser toutes propositions venue de la Maison blanche mais encore ils enferment leurs alliés dans une cause désormais indéfendable et qui s'exposent dés lors à de nouvelles attaques terroristes qui contribueront à renforcer l'hostilité des opinions à l'égard de la cause palestinienne.

C'est un mauvais calcul et tout démocrate doit aujourd'hui manifester sa solidarité au peuple martyr, le peuple palestinien.

Commenter cet article