la réunion gironde de Ségoléne Royal

Publié le par borneo

                        Ségoléne Royal est donc venu en terre girondine. La presse en a fait un large écho. Quoique certains papiers trés tôt publiés semblaient avoir été préparés préalablement à la visite elle-même.

Je me suis donc rendu dans ce gymnase perdu d'une ville périphérique de Bordeaux pour prendre la température du soutien à la future présidente comme je l'espére.

                        Une réunion trés PS, quoique n'étant pas membre de ce parti, je ne puisse mettre un nom sur les visages de la tribune (Non, il n'y avait pas de tribune en fait), mais les deux hommes politiques girondins que j'apprécie pour leurs convictions européennes, Gilles Savary, député européen et Rousset, président du Conseil régional étaient bien présents.

                        Des abscents nombreux m'at-on dit dont le premier secrétaire fédéral qui n'avait pas daigné se déplacer, ni le président du Conseil général, Fabuisiens militants. Mais plus de 1000 personnes étaient bien là dans une salle comble et surchauffée. Avec une présence féminine impressionante pour une réunion politique.

La distribution des demandes d'adhésion à l'association de Ségoléne désirs d'Avenir a semblée rencontrer un franc succés.

On peut se demander si cette association ne comptera pas plus de membres que le PS prochainement.

                    Ségoléne a pris la parole au milieu de l'assistance qu'elle parcourait micro en mains. Ce qui m'a frappé c'est le contraste entre une stature physique fragile, qu'accentait une fatigue palpable dans le ton de la voix et une détermination farouche.

                      Cette femme là a des qualités de communication qui sans avoir rien des envolées lyriques du tribun façon troisiéme république de françois Mitterrand, sait tout autant atteindre ses auditeurs. Sur un mode quasi intimiste. On ne peut parler dans son cas de discours.
                    J'avais emporter mon enregistreur MP3, mais la présence à mes côtés d'un de ses militants insupportables qui connaissant tout, s'est permis de parler en aparté avec quelques de ses collégues tout au long de l'intervention m'a dissuadé de poursuivre ma tentative d'enregistrement

                      Paroles en famille pourrait résumer assez bien l'intervention de Ségoléne. Qui ne porte que sur des sujets concrets, de la vie des gens et des travailleurs. Et c'est sans doute ce que lui reprochent ses détracteurs, plus prompt à s'autoproclamer vrais gardiens de l'Orthodoxie de la vrai gauche, qu'a se pencher sur les solutions à apporter aux difficultés des "vrais gens" et autres petits blancs. Et c'est aussi la raison principale de l'écho que ses réunions y rencontrent



Publié dans Politique france

Commenter cet article

JFdP 18/07/2006 08:46

Militant tu étais, tu est, tu restera....Futur déçus probablement!Plus dure sera la chûte.Une pensée amicale et des visites plus qu'épisodiques à mon ami internaute.JF

borneo 18/07/2006 09:18

On peut voir la vie comme une succésion de désillusions ou une marche continue d'espérances à batir.Les échecs constituants une bonne base pour de nouveaux chantiers.Quant a accepter le qualificatif de militant !!!Non, je voudrais que les sociaux démocrates, les réformateurs de ce pays consentent à se qualifier comme tel.Comment agir si on commence a se raconter des histoires ?