blogosphére: heureusement les vacances !

Publié le par borneo

            La carastéristique de la blogospére est de constituer un milieu mouvant comme un marais ou prennent naissance les milliers de tétards parmi lesquels survivront quelques grenouilles adultes à l'existence ephémére menacées par l'appétit des chasseurs gastronomes et l'agilité de leurs prédateurs.

             Parfois, comme à la période des amours,  les grenouilles  se rassemblent pour croasser de concerts et ainsi en va t-il des blogs qui se lient en réseau pour un temps autour d'un sujet précis, d'une réaction brulante, d'une action indispensable, puis tous se dispersent, meurent, s'estompent dans l'anonymat d'un blog rank perdu, à l'exclusion de quelqu'uns qui survivront une saison de plus.

             Et c'est en celà que la blogospére est un miroir certes déformé de la vie et de la condition des humains.

                Périodiquement, pourtant, des présompteux voudraient faire de la blogosphére un média quasi institutionnel, et donner aux blogeurs un statut proche du journaliste.

                Le blog rank transforme quelques auteurs en star du net pour quelques mois et ceux-ci prisonniers de leurs nouvelles notoriétés se comportent rapidement en Saint Jean bouche d'Or émettant un avis sur tout et rien, comme une vulgaire vedette de variétés. Rapidement l'intérêt de leurs contributions diminue a mesure que s'accroie le rythme de publications.

                   Se réunissant en nouveaux pôles d'experts, ils  finissent  par se comporter  en cénacles présompteux, persuadés  de pouvoir  régenter  et arbitrer  désormais le Monde des idées. Malheureusement, ils finissent dans l'imprécation et le ressentiment envers tout ceux-là qui ne semblent pas vouloir se soumettre à leurs sentences définitives.

                   Pourtant, comme pour la Presse, les réseaux qui subsistent sont ceux spécialisés autour d'un sujet comme par exemple "Groklaw", sur le procés qui oppose SCO à la communauté Linux et ils mourront probablement avec la fin de leur objet, comme la plupart de ceux  apparus à l'occasion  du débat sur la Constitution européenne.

                   La liberté du blogeur, c'est  le silence,  l'absolu  non nécéssité de  publier,  la liberté  de digérer  ou tout au contraire, de se lancer sans filet sur un sujet qui le touche au plus profond.

                   C'est pourquoi, les vacances constituent le moment privilégié de jouvence pour la blogosphére. De nouveaux blogs vont surgir, constituants ainsi des horizons vierges pour les explorateurs que nous sommes pour certains d'entre nous, d'autres se tairont à jamais, sans explications parfois, laissant une communauté de hasard à sa nostalgie.

                   Blogosphére : les vacances heureusement !

Commenter cet article

Borneo 20/08/2006 01:54

JF, On ne peux plus placer de com sur ton blog.Je passe mais ne peux te faire signe !Dans un petit mois, j'aurais plus de temps ..amitiés

JFdP 19/08/2006 09:55

Cela fait bien longtemps que nous ne nous sommes pas donné de nouvelles. Personnellement peu prolixe, je me suis contenté de l’entretien minimum de ma petite lucarne ouverte sur le monde extérieur. Je te souhaite néanmoins des congés agréables. Dans l'attente de te lire prochainement. JFDP