Google adsense, la publicité, les blogueurs et les nouveaux médias

Publié le par borneo



Je fais partie des utilisateurs du navigateur libre Firefox,
qui couplé avec les extenssions adblock et no script permet de surfer le web pratiquement sans subir l'assaut des messages publicitaires.
                                    Le tout étant doublé par des logiciels indispensables qui bloquent les services malveillants comme search and destroy.

                                Est-ce à dire que je suis totalement rétif à l'information commerciale ? Bien évidemment non. Je refuse les messages qui se présentent en contradiction avec l'information ou les sites que je recherche.
Par exemple, il n'était pas possible sur certains serveurs webs de la presse informatique de lire un article concernant les logiciels libres ou LINUX sans voir apparaitre une publicité de Microsoft.

                            Un blogueur écolo verra son message surmonté par la grace des contrats passés par son hébergeur, d'incitations à acquérir le nouveau 4*4 en vogue, symbole s'il en est de la classe sociale des cons, indifférents aux gaspillages de nos ressources.

                        Les partis politiques se sont émus qu'à l'aide du service Google adsense, l'internaute qui cherchait le site des socialistes puissent voir apparaitre en regard sur le moteur de recherche, la communication de l'UMP et de son présidentiable, le trés discutable Nicolas Sarkosy.

                        Ne pouvant contrôler la qualité du message commercial, je suis donc contraint de les filtrer tous.

                        Firefox compte à ce jour pas loin de 4O% d'utilisateurs parmi les internautes,  les plus "Awares" comme le dirait un acteur célébre, tous ne filtrant pas néanmoins les messages publicitaires.

                        Il faudra bien un jour que les agences de publicité, les médias se décident à associer les internautes à la qualité du message commercial qu'ils souhaitent s'ils entendent valoriser le marché de l'internet.

Nous n'en sommes pas là.

                        C'est pourtant, je vais les faire hurler sans doute, l'un des créneaux que Politis a la recherche d'1 millions d'euros et le journal Libération devraient explorer.
                        Créer une régie publicitaire interactive qui permettrait à leurs lecteurs de sélectionner enssemble les communications commerciales jugées recevables. Les blogueurs lecteurs qui oublient de plus en plus d'acheter l'édition papier payante pour surfer gratuitement sur le site, pourraient de plus acquiter leur abonnement en autorisant ces messages sélectionnés sur leur propre site et blogs

                        Concrétement, il suffit d'éditer une liste de filtres pour adblock qui laissent passer les campagnes agrées.

Comme d'hab, cette idée est sous Creative commons.

Publié dans Economie

Commenter cet article

xav 07/10/2006 22:55

Bonjour,
Félicitations pour votre site qui est vraiment bien conçu! J'ai créé un annuaire de blogs et si vous souhaitez vous y inscrire voici l'adresse: http://netblog.site.cx  !
Bonne continuation

borneo 08/10/2006 07:31

Merci de vos félicitations.J'ai pour principe de ne pas multiplier mes référencements, point de "bon web", "bon vote" et autres blogrolls complaisants.Etant toujours à la veille d'arréter cette activité, le débloguage politique dans lequelle je suis tombée sur un malheureux coup de tête, à propos d'Europe, je ne souhaite pas me sentir lié par le devoir de maintenir un "rang".J'ai d'ailleurs renoncé à publier sur Agoravox, bien que m'y étant inscrit.Ce blog a juste pour objet de permettre à ceux qui lisent mes commentaires ici ou là de mieux connaitre le contexte dans lequel ils peuvent être lus.