Viva Chavez !

Publié le par borneo

                        Viva Chavez !                    





  Le président Venezuelien vient d'être reconduit triomphalement. On ne peut comparer ce mouvement populaire qu'à celui qui entoura De Gaulle et les partis représentants la résistance à la Libération.

                        Et c'est bien de celà qu'il s'agit. Chavez, comme Lulla dans un autre registre, comme Evo Moralés sont les figures d'une libération de l'empire américain en Amérique Latine.

                      Il faut doublement se réjouir, car ces libérations ont été obtenus pacifiquement, démocratiquement.

                         Et qu'elle marque la chute de la maison Bush. Les électeurs américains devraient finir par s'en rendre compte. Aprés avoir changés la majorité des chambres, ils devraient sans doute envoyer à la maison blanche, un candidat qui devra prendre en compte ce naufrage.

                         Nous pouvons même imaginer un retour de Cuba à la démocratie. Si les bisous de Chavez au vieux dictateur nous ont fait craindre le pire, on peut à l'inverse espérer que la voie démocratique puisse apparaitre comme un risque acceptable et le seul réel avenir de la Révolution à la Havane

                         Ce revers US ne devrait pas être le seul. Au proche Orient la facture ne tardera pas à être présentée à l'Oncle Sam et à ses alliés.

                         Mais là, le mouvement de Libération, encore que le Hamas  soit  sorti des urnes en Palestine,  ne présente  pas  la face souriante de la démocratie.

                         Si nous ne sommes guére séduit au fond par l'appareil populiste du Chavisme, dont le changement de couleur des chemises du rouge au noir
voir au rouge noir n'est pas exclu,  cette tentation que nous lui prétons sans doute au regard de notre propre histoire, il n'appartient qu'à nous de l'écarter.

                      Le rôle de la France, de l'Europe dans cette partie du monde n'en prend que plus d'importance. Encouragez et dialoguez avec ces partis de la Libération est un impératif. Non pas suivant la methode Blair, en servant de faux nez à l'Ogre rejetté, mais en participant à la définition d'un monde ou tous les acteurs disposent de leur droit à la parole, et jouissent du respect et de la dignité accordés à cette parole.

                      Au bout du compte, les enjeux sont considérables : le développement, le désarmement, la paix au proche-Orient, une économie plus respecteuse des hommes et de la planéte.

                      Alors oui, Viva Chavez !


Publié dans mondialisation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Farid Taha 10/12/2006 11:39

Viva Chavez, Viva Corréa et .....Viva El Bayrou !;-)))