L'élection présidentielle sert à désigner le président et dans la foulée les députés formant la majorité de gouvernement. celà parait simple ? Pas pour la gauche.

Publié le par borneo








            








                L'élection présidentielle sert à désigner le président et dans la foulée les députés formant la majorité de gouvernement. celà parait simple ? Pas pour la gauche.

Les français se méfient des politiques. c'est un fait. Parfois ils ont raison.
Nous voilà convié depuis un an à participer au débat puis à élire un ou une Présidente puis dans la foulée à porter au parlement les députés de sa majorité. (et aussi ceux de la future opposition)

c'est comme celà que vous l'avez compris, je suppose. la majorité des français aussi. Le B.A BA de la démocratie. Ce que les instituteurs s'efforcent d'expliquer à nos enfants.

Et bien non pas pour la gauche !

La gauche entend se présenter à cette élection en récusant toute majorité possible de gouvernement. La gauche se présente à cette élection pour faire jolie en quelque sorte. Pour que nous ne nous sentions pas dépaysés. Mais surtout pas pour gouverner.

Quand on pose la question à Monsieur Hollande, il nous déclare benoitement qu'il va gouverner à gauche. Soit, mais avec qui ?
Pas Mr Shivardi , le candidat le plus proche du Front national par le programme, qui ne se déplacera même pas au second tour;
Pas plus que Miss Laguillier.
Mr Besancenot votera peut-être à titre personnel pour la candidate mais refuse par avance tout accord avec la social démocratie.
Idem pour José Bové, qui accepterait de prendre Nicolas Hulot comme premier ministre, mais considérerait trahir la cause de la Révolution anti-libérale en cas de dialogue avec le PS.

reste le PC, dont madame Buffet nous déclare qu'elle pourrait éventuellement soutenir la candidate au second tour mais qu'elle n'entend pas participer à un gouvernement.

Les verts de Madame Voynet (2% annoncé) veulent bien d'une majorité de gauche sous la condition que le PS leur concéde une soixantaine de circonscription.

24% + 2% font une majorité de gouvernement de 26%.

On comprend que nos concitoyens sans être plus férus de mathématiques que celà, puissent nourrir quelque doute sur la crédibilité de la gauche pour gouverner.

Donc une partie des français qui ne veulent pas de Sarkosy semblent se tourner vers François Bayrou qui leur précise qu'il gouvernera avec le PS.

Madame Buffet constate le glissement à droite de l'électorat.

Et monsieur Hollande de protester que non, sa majorité se ferait sur sa gauche avec mr Besancenot qui lui n'en veut pas !

Nous en étions là, dans un marasme de sondages, plus désespérant les uns que les autres. Quand ce vieux con de Rocard s'est avisé que OUI, il conviendrait de se présenter devant les électeurs avec un programme et une majorité de gouvernement. Et de suggérer de se tourner vers Bayrou puisqu'il semble être le seul à ne pas considérer les socialistes comme des pestiférés, des pues de la gueule. Ce que fait Strauss Kahn dans l'ombre depuis longtemps.

Tollé, trahison s'exclament à l'unisson les stratéges socialistes, nous entendons avancer dans le Flou le plus total jusqu'au soir du vote.

Et nous révelerons le non-programme de gouvernement de gauche que nous déciderons de non-négocier pas enssemble au lendemain du second tour.

Bandes d'ânes ! 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article