L'économie du gratuit, fondement du capitalisme contemporain et des malheurs de Britney Spears

Publié le par borneo

Quand on y songe, la gratuité des services constituait une des fins de la société socialiste.
Nous bénéficions ainsi,  pour encore un peu de temps  de la quasi  gratuité des  services de santé.  L'enseignement est lui aussi gratuit, et suivant notre situation sociale, nous recevons des allocations destinées a alléger notre loyer ou a utiliser les transports collectifs à moindre coût.

Bien évidemment, ces services sont financés par ailleurs. Impôts et taxes essentiellement. Lorsque nous parlons donc de gratuité, nous devons préciser qu'il s'agit en réalité d'une rupture du lien direct d'un bien ou d'un service avec le prix facturé au bénéficiaire.

Or, force est de constater, que le capitalisme se met lui aussi de plus en plus au gratuit.
Prenons le cas de Microsoft, le géant du logiciel dont les dirigeants se répandent contre le système d'exploitation libre Linux distribué gratuitement et qui mettrait selon eux l 'économie mondiale en danger.

Microsoft est cependant un fournisseur important de logiciels gratuits : Internet explorer, le logiciel de messagerie MSN, l'hébergement de courrier electronique Hotmail. Le Media player et d'autres encore comme Paint.

Son concurrent le moteur de recherche Google, 85% de part de marché en France est entièrement fondé sur cette économie du gratuit.

Sur la TNT, nous disposons de 17 chaînes gratuites aujourd'hui, certaines au sens "socialiste" du terme, celles du service public, les autres pratiquent la gratuité "capitaliste".

On peut imaginer et Il n'est pas exclu que demain s'ouvrent des salles de cinéma " gratuites", comme se succèdent tout l'été les spectacles et concerts gratuits, à l'initiative de collectivités locales  ou d'entreprises qui assurent leur promotion par ce biais.

La presse gratuite dépasse en tirage celle qui facture l'information.

De plus en plus le gratuit ou le quasi gratuit se développe. Le téléphone à 1 €uro mis a part qui est un cas de vente liée, mais lorsque Ryannair propose des vols à ce même tarif en période creuse, il n'exige aucun autre engagement de ses clients mais s'engage ainsi dans une politique de fidélisation.


Un nombre de plus en plus importants de biens que nous acquérons, du fait de la mondialisation s'offre à nous pour un prix dérisoire. 10 OU 20 €uros pour les appareils de bricolage sans marque en provenance d'Asie comme les perceuses, les ponceuses vibrantes etc..
Deux paires de chaussures de sport pour 10 €uros par exemple dans les bacs d'une grande surface à la rentré, les exemples de biens quasi gratuit abondent.

les voitures chinoises et indiennes sont annoncés dans les prochains mois et la Logan de Renault ne restera pas un exemple unique.

De sorte qu'un nombre réduit d'articles portant le prestige d'une marque doivent à eux seuls assurer la rentabilité du circuit économique. En achetant 10 fois son prix réel, une chaussure au logo prestigieux certains d'entre nous  assurent également le financement du mondial de Rugby et sa retransmission.

En résumant, nous acceptons de payer cher pour les seuls produits et services qui entrent dans le champ de nos passions. Telle qui mégote sur le prix d'un sachet de pâtes, souscrira sans sourciller au week-end Thalasso des stars.

Il s'ensuit que nous sommes de plus en plus soumis en tant que consommateurs à une tentative d'exacerbation de nos pulsions les plus primaires. Le Trash s'impose à nous chaque jour de plus en plus et ce qui hier nous aurait choqué devient anodin le jour suivant.

Ainsi, les aventures de Britney Spears font-elles la une de la presse mondiale comme une sorte de dénominateur commun de cette stimulation qui fait vendre.

Britney Spears "destrozada" por la pérdida de sus hijos
20MINUTOS / EFE. 06.10.2007 - 11:15h
Britney pierde los nervios ante los medios. (DAILY MAIL)
Ampliar foto
Britney pierde los nervios ante los medios. (DAILY MAIL)

    * Grito y lloro ante los paparachis que la esperaban a las puertas de su casa.
    * La familia teme que pueda intentar suicidarse.
    * Federline cuidara de los menores hasta la nueva audiencia.

Las imágenes no mienten, Britney Spears está destrozada desde que el pasado jueves un tribunal confirmará la sentencia que prohibe a la artista recuperar la guarda de los hijos que tiene en común con Kevin Federline.

Sur le site de choc ou d'Entrevue on pouvait lire ça:

Perdre la garde de ses enfants fait bien marrer Britney !

mercredi 03 octobre 2007 à 11:21 - People / #495 / rss

Après avoir appris qu'on lui retirait la garde des ses enfants, Britney va "fêter" ça dans une pizzeria.

Bizarrement, la chanteuse ne paraît pas effondrée et arbore même un sourire ravi...


Act. 06.10.07; 18:41 Pub. 06.10.07; 18:41
Britney, suicidaire, devrait être internée
«Je crois qu’elle en est maintenant à un point tel qu’elle ne pourrait pas s’arrêter d’elle-même si elle le voulait», selon le Dr Phil, psy d'une émission américaine.


  Important
La chanteuse présente un risque important de suicide, et il faudrait donc envisager un internement d'office, d'après ce spécialiste, dont les propos sont cités par actualite-de-stars.com.

Le Dr Phil pense tout de même qu'au fond d'elle-même Britney Spears est une mère aimante et attentive, mais que sa personnalité est influencée par les drogues et l'alcool.


On voit ici combien l'information en elle-même ne présente aucun intérêt. Un organe de presse en France proclamant l'indifférence de la chanteuse au retrait de la garde de ses enfants, tandis que l'autre  20 minutos en Espagne nous informe  qu'elle est au bord du suicide.

Traiter d'une  information Trash de cette nature assure immédiatement une fréquentation accrue. On comprend donc que les nécessités de la fidélisation de l'audience amèneront les acteurs économiques à en remettre une couche quotidiennement.

Nous n'avons pas atteint encore le pire du pire dont
aux USA Howard Stern (je vous renvoie à votre wikipedia) , un grand ami de la France, semble être le précurseur, quoique Thierry Ardisson (sucer c'est tromper) semble parfois s'en inspirer. Cet animateur de radio, mais qui fait enregistrer ses émissions qui courent la toile est donc parvenu à faire danser à l'actrice de desperate housewives Terry Hatcher une danse lascive autour de lui s'achevant dans une simulation de fellation.

Il n'est pas dans mon propos d'appeler à la censure mais de mettre en relation la gratuité que j'évoquais, c'est à dire la négation de la valeur d'utilité d'un bien, fondement de la théorie économique, et la mise en scène quotidienne de l'effondrement des valeurs devant l'appétit de gloire.

Tandis que le citoyen travailleur est nié dans sa compétence et son savoir faire, il est invité chaque jour à être connu et reconnu en osant afficher sa propre déchéance. Qu'il s'agisse des émissions de télé-réalité ou même de ses images de gags vidéos ou l'on devient célèbre à l'aune de ses propres anneries.
 

Le Capitalisme se nourrit en définitive de sa propre dégénérescence.

 Nous sommes loin d' EADS ?


Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martin P. 11/10/2007 11:13

il faut ajouter à cette question celle de la mise en disponibilité du cerveauas-tu déjà additionné toutes ces petites micro-séquences où tu es conduit de manière quasi obligatoire à regarder de la pub (même en voulant l'éviter)?si tu additionnes, même le mec le plus obstiné à l'éviter aura subi au bas mot plusieurs 10aines de minutes, et par ailleurs son obstination aura probablement généré elle-même pas mal de perte de temps.bref, tout ça n'est pas totalement gratuit