La France, a la veille de nouvelles émeutes, quelles mesures ?

Publié le par borneo

A la veille de nouvelles émeutes, je ne m'avance guére, ce sont les syndicats de policiers qui l'annoncent, force est de constater que rien ne bouge dans notre beau pays.
Sinon des promesses de répression accrue, voire des forfaitures comme la promesse de traduire devant la cour d'assisses les émeutiers. Ah, monsieur Thiers, tu serais fier de tes héritiers.

Si les investissements annoncés n'ont pas eu lieu, on pourra évidemment objecter la lenteur des procédures. Soit.

Mais.

Qu'en est-il des mesures simples, trop simples, a porté de n'importe quel petit ministre capable de rémédier aux discriminations flagrantes dans notre société. On a beaucoup débattu sur la discrimination positive pour conclure que NON, elle était contraire en définitive au principe de la république, mais comment se fait-il que son plus chaud partisan, à l'approche des élections se taise à ce point , monsieur Sarkosy ministre de l'intérieur ?

Nous avons vu l'entrée de jeunes issus des quartiers a Sciences  Po avec  ce constat  que  c'est efficace alors  pourquoi  en rester à cette  exception qui confirme la régle de l'immobilisme ?

Dans les écoles de commerce, dans les facs de médecine, partout ou le brassage ne parvient pas à se faire.

J'ai proposé sur ce blog, je vous l'avoue assez confidentiel, la régle de la parité sociologique. C'est forcément plus efficace que des mesures sans bases légales. Explication. Aujourd'hui, un glacier, un patissier  souscrit  un  contrat  de contrôle  avec un laboratoire indépendant qui effectue des prélévements et l'alerte en cas de problémes.

Faisons la même chose avec l'échantillon du personnel dans les administrations et les entreprises. Obligeons celles-çi a souscrire chaque année à une enquéte interne auprés d'un cabinet d'Audit qui établira si l'entreprise répond aux critéres de diversité représentatif de la population.

Et introduisons des pénalités au montant logarithmique. Au début , ça coute un peu d'être ségrégationiste, à la fin celà devient hors de prix.

En attendant Grioo.com nous apprend que le magazine Afrique education vient d'assigner France télévision pour non respect 
du décret 94-813 mis en place par Edouard Balladur en 1994 et portant sur les cahiers de mission et de charge des chaînes France 2 et 3, censées représenter « tous les citoyens »

Je crois qu'il nous faudrait agir comme les américains ( oui, je sais, la gauche américaine !) et créer des fonds financiers capables de soutenir des actions judiciaires de grande ampleur.

Les associations manquent de moyens et ne peuvent envisager que des actions ponctuelles certes exemplaires mais largement insuffisantes.

Avec 1 million d'Euros, la somme que souhaite réunir Politis pour sa survie, c'est 100, 1000 actions qui pourraient être envisagées, rendant les ségrégationistes plus circonspects. Encore faudrait-il que nos magistrats consentent à accorder aux associations plaidantes les dommages et intérêts conséquents que leurs homologues américaines parviennent à obtenir des juges US.
Notre pays est riche de sa diversité, prouvons le !

Publié dans Politique france

Commenter cet article