De Tarnac au Printemps, campagne d'enfumage préventive

Publié le par borneo

Le gouvernement semble craindre quelques dérapages de la rue. En effet, la colère gronde. Aprés le dossier monté de toutes pièces contre les alternatifs de Tarnac, voici, voilou, l'ultra gauche convoquée à nouveau devant l'opinion pour un attentat tout ce qu'il y a de bidon au grand magasin du printemps.

En réalité, ces vieux explosifs sont de la catégorie de ceux qu'utilisent nos Héros des forces spéciales lors des entrainements et des exercices.

Le coeur de l'appareil d'Etat abriterait-il une section de l'ultra gauche révolutionnaire ? Une section dévoyèe de Chiaiquiens exacerbés ?

Publié dans Nicolas Sarkosy UMP

Commenter cet article